A la découverte de la Perle de la Gartempe

Du 7 au 11 octobre 2019, plusieurs situations pédagogiques sur la commune de Chateauponsac ont été proposées aux élèves de Bac Pro CGEA 1ère année. Ils ont pu appréhender les enjeux du territoire avec Monsieur Rumeau (Maire de Chateauponsac). Puis la ressource « eau » leur a été présentée par M. Boury du SMABGA et M. Latouille de l’APPAMA. Au cours de cet échange ils ont pu aborder la réglementation (loi sur l’eau), les différents aménagements existants ainsi que l’état de cette ressource sur le territoire.

Les élèves ont visité l’exploitation de M. Dumain Philippe (naisseur-engraisseur et vente de reproducteurs). Cet éleveur a procédé à différents aménagements sur sa structure pour préserver l’état de la ressource : passage à gué, points d’abreuvement et préservation des berges de la Semme. Ils ont eu comme mission de mettre en évidence les pratiques de l’exploitant et d’identifier les ressources communes présentes pouvant être impactées positivement et/ou négativement.


Grâce à ces différentes rencontres, les élèves ont pu avoir un aperçu de la complexité de la gestion de l’eau sur le bassin de la Gartempe. En effet, à travers l’écosystème du saumon ils ont pu se rendre compte de l’importance de la continuité écologique. Ils ont pu appréhender l’ensemble des interlocuteurs impliqués dans cette gestion.

Ce stage collectif leur permet aujourd’hui de mieux comprendre l’importance de leur futur métier dans la gestion des ressources dites « communes ».


Avec ses différentes situations les élèves disposent d’une méthodologie indispensable aux épreuves terminales du Bac Pro CGEA (E5 : la ressource commune et E6 : le pilotage de l’entreprise agricole). Les voilà prêts pour leur première séquence de formation en milieu professionnel !

STAGE ACTIVITE DANS UN TERRITOIRE

Dans le cadre des 48 heures Nature de la région nouvelle Aquitaine, les élèves de la classe de première Aménagement et valorisation des espaces ont répondu présents à un projet initié par le Conservatoire des Espaces Naturels Nouvelle Aquitaine et encadré par Virginie Blot chargée de mission.

Il s’agissait de restaurer deux pêcheries dans une prairie au lieu dît « Chez Roger »sur la commune de Saint-Priest sous Aixe .

Le site, en gestion par le conservatoire depuis 1998, fait partie du projet de Réserve Naturelle Régionale en cours sur ce secteur de la Vienne. Il abrite des espèces rares de la faune et de la flore et des petit éléments bâtis , dont les pêcheries mais aussi les levades et aqueducs, et constitue ainsi un bel exemple du patrimoine local à préserver.

Les élèves ont mis toute leur énergie et leur bonne humeur dans les travaux et en fin de journée l’étanchéité des pêcheries était retrouvée permettant de pérenniser en particulier la présence des amphibiens.

La filière Service à la personne en visite à Fürth

Pour la 29ème année consécutive, 23 élèves de 1ère année de Bac Pro de la formation Service à la personne et au territoire (SAPAT) ont eu la possibilité de partir à la découverte de l’Allemagne du 13 au 19 mai 2019, dans le cadre du jumelage entre le lycée des Vaseix, et la Berufschule 1 de Fürth, en Moyenne Franconie. Ils étaient accompagnés par Sylvie Brun, Aurélien Bernabeu, Luis Dacosta et Charles-Aubin Lepage.

            Ce voyage a pu voir le jour grâce aux financements de l’Office Franco-allemand pour la jeunesse (O.F.A.J.), de la région Nouvelle-Aquitaine et du lycée.

            Au programme cette année, quelques visites traditionnelles, comme la brasserie et la Hundertwasserturm d’Abensberg, la réception à la mairie de Fürth, et bien évidemment des visites professionnelles dans un Seniorenheim (maison de retraite) et des Kindergarten (jardins d’enfants), permettant aux élèves de découvrir un autre fonctionnement et une autre approche du service à la personne. Mais ce qui a le plus marqué le groupe d’élèves est la visite du camp d’extermination de Dachau, près de Munich.

            Les élèves ont particulièrement apprécié cette semaine et ont tissé des liens extrêmement forts entre eux et avec les accompagnateurs. Ils ont désormais hâte d’accueillir leurs amis de Fürth à la rentrée prochaine.

La filière S des Vaseix à la découverte des Pays-Bas

C’est sous le soleil et dans la bonne humeur que les élèves des classes de1ère et Terminale S du lycée des Vaseix sont partis à la découverte des Pays-Bas du 7 au 13 avril. Organisé par les professeurs responsables de la filière, ce voyage était l’occasion de mettre en valeur l’une des matières spécifiques au lycée des Vaseix, l’E.A.T. (Ecologie, Agronomie et Territoire).

Ce voyage a aussi été l’occasion pour certains élèves de se confronter au monde du travail. En effet, Mr Morgat, responsable des vergers de Megeas à Nieul, a permis à 15 élèves de participer pendant une semaine aux travaux d’éclaircissage des pommiers de son verger. L’argent ainsi récolté est venu en déduction de la participation financière demandée aux familles sachant que le Conseil Régional Nouvelle Aquitaine et le lycée ont été les principaux financeurs de ce voyage.

Au programme de la semaine, outre l’incontournable visite d’Amsterdam et de ses canaux, le parc floral de Keukenhof, le barrage d’ Oosterscheldekering à Neeltje Jans, la balade en bateau dans le port de Rotterdam, ou encore le marché d’Aalsmeer ont permis aux élèves de comprendre comment un pays aussi petit que les Pays-Bas arrivait à maîtriser la nature pour être l’un des pays agricoles les plus productifs d’Europe.  Une semaine riche en émotion qui laissera aux élèves ainsi qu’aux accompagnateurs de très bons souvenirs, et leur donnera de l’énergie et du courage pour les échéances de fin d’année scolaire.

Les délégués en voyage à Strasbourg et Verdun

Dans le cadre de la formation des délégués de classe et des représentants élus aux instances de l’EPLEFPA de Limoges et du Nord Haute-Vienne, 39 délégués des lycées agricoles de Limoges Les Vaseix et de Magnac-Laval, ont participé à un voyage citoyen les 19 et 20 mars 2019, à destination du Parlement européen à Strasbourg et des sites mémoriels de Verdun. Ils étaient encadrés par les Conseillers Principaux d’Education des Vaseix, Sandrine PARMENTIER et Aurélien BERNABEU, le Proviseur-adjoint de Magnac-Laval, Fabien SOUCHAUD, et Emeline BREUIL, Assistante d’Education.

Ce voyage, qui s’inscrit dans le projet d’établissement, où il s’agit d’« accompagner les apprenants dans leur construction de citoyen »a été organisé par l’équipe éducative et financé par le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine et l’établissement.

Ainsi, le premier jour, à l’approche des élections européennes du 26 mai 2019, les délégués ont pu découvrir pendant 2h le Parlement européen. Les jeunes ont eu la chance de participer à une visite ludique : découverte du nouvel espace interactif du Parlementarium Simone Veil, visite de l’hémicycle, simulation de vote dans une salle de travail. Ils ont pu mieux appréhender le fonctionnement démocratique de l’Union Européenne, le rôle des députés européens, et l’implication de la législation européenne dans la vie quotidienne. La simulation de vote en salle de travail parlementaire a également permis aux jeunes délégués de tester leurs connaissances sur les institutions européennes, mais aussi de prendre position sur des sujets tels que l’écologie et le développement durable, les discriminations dans le monde du travail, etc.

Le lendemain, malgré les péripéties de transport, le groupe a poursuivi son voyage en direction de Verdun, afin de cultiver le devoir de mémoire en découvrant les sites mémoriels, comme la citadelle souterraine, l’ossuaire de Douaumont, et le champ de bataille de Verdun.

A bord d’une nacelle audioguidée, nous avons pu découvrir à travers des reconstitutions le quotidien et les difficiles conditions de vie des soldats français, les Poilus, pendant la première guerre mondiale, le choix du soldat inconnu inhumé sous l’Arc de Triomphe à Paris, et un aperçu de la bataille de Verdun en 1916 au sein du conflit mondial. Puis, le groupe s’est rendu à l’ossuaire de Douaumont et à la nécropole nationale où reposent les ossements de 130000 soldats non identifiés, ainsi qu’un cimetière de plus de 16000 tombes. Les élèves et leurs encadrants ont ainsi pu visiter un emblématique et haut lieu de la mémoire nationale, symbole du sacrifice des soldats français de la Grande Guerre à Verdun. Enfin, le circuit guidé en bus a permis d’apercevoir le village détruit de Fleury-devant-Douaumont, le fort de Douaumont, et le paysage encore marqué par les stigmates et cicatrices du conflit : tranchées, trous d’obus, boyau de communication, etc.

Cette visite a marqué les élèves et leur a permis d’appréhender l’intensité, la violence et l’horreur de la Guerre 14-18, notamment de la bataille de Verdun, symbole de la résistance française, avant de devenir par la suite le lieu de la réconciliation franco-allemande.

Ce voyage a été l’occasion pour les jeunes délégués et élus de l’établissement, dans le cadre de l’apprentissage de la citoyenneté et du devoir de mémoire, de prendre conscience de la place des conflits mondiaux dans la difficile construction européenne et dans l’établissement d’une paix durable en Europe.

Les élèves se sont montrés particulièrement sensibles à ce voyage citoyen, qui a valorisé leur engagement et a encouragé leur prise de responsabilité, et ont d’ores et déjà imaginé d’autres lieux à visiter au cours de l’année scolaire prochaine.

L’équipe éducative,

Aurélien BERNABEU et Sandrine PARMENTIER – Conseillers Principaux d’Education

Fabien SOUCHAUD, Proviseur-adjoint

Emeline BREUIL, Assistante d’Education

LES PREMIERES STAV AMENAGEMENT PARTICIPENT A UN CHANTIER D’AMPLEUR

Dans le cadre de leur stage EIL, les premières STAV Aménagement se sont rendus sur le site du Gué Giraud à Saint Junien.

Le premier objectif était pour eux de comprendre les raisons qui avaient depuis conduit à effacer le barrage sur la Glane, qui depuis 50 permettait l’approvisionnement en eau potable de la ville.

Le second, était de participer aux travaux de réaménagement du site. C’est donc en présence de Virginie Blot du CEN Limousin, de Yoann Brizard du SABV et de représentants de la ville de Saint Junien que les élèves ont activement participé à la plantation d’une soixantaine d’arbres (Chênes, Tilleuls, Merisiers, Charmes…. )

Dans les années à venir les promeneurs pourront ainsi, dans le cadre du projet d’interprétation du site réalisé par La Loutre, cheminer le long de la rivière sur un sentier bordé d’arbres.